Hub santé - politique, organisations et droit

Nouveau billet de blogue : Que pense l’Organisation mondiale de la Santé de la gouvernance de l’IA ?

Maelenn Corfmat, Marie Zumstein et Catherine Régis s’intéressent à la posture de l’Organisation mondiale de la santé en matière de gouvernance de l’intelligence artificielle.

Le texte intégral se trouve sur le site de la Chaire de recherche du Canada sur la culture collaborative en droit et politiques de la santé. Vous pouvez le lire en cliquant ici!

Le 28 juin dernier, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) annonçait la publication du rapport « L’éthique et la gouvernance de l’intelligence artificielle pour la santé » / Ethics and governance of artificial intelligence for health. Dès l’avant-propos, la scientifique en chef de l’OMS, Dr. Soumya Swaminathan, précise qu’il s’inscrit dans le 13e programme de travail de l’OMS : « les orientations normatives de l’OMS [seront] éclairées par les développements à la frontière des nouvelles disciplines scientifiques telles que  … l’intelligence artificielle » (traduit de l’anglais), ces dernières étant porteuses intrinsèques de la dichotomie entre opportunités pour la santé mondiale et risques techniques, juridiques, sécuritaires et éthiques. Les premiers mots introductifs rappellent également qu’en favorisant le déploiement sécuritaire des nouvelles technologies, ce document poursuit la conduite des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies.