Hub santé - politique, organisations et droit

L’IA gagne du terrain en santé. Comment les ordres professionnels peuvent-ils l’encadrer ?

Dans ce nouvel article de La Conversation, Me Marco Laverdière (chercheur associé du H-POD) et Catherine Régis (Co-directrice du H-POD), examinent les enjeux  déontologiques engendrés par l’intégration de l’IA dans le domaine de la santé. Les auteurs soutiennent que le personnel médical doit participer activement afin d’atténuer les effets défavorables de l’IA.  Ainsi, Me Laverdière et Professeure Régis ont constitué « un groupe de travail sur les enjeux normatifs liés à l’IA  » pour orienter les pratiques déontologiques, en plus d’élaborer un cadre analytique  permettant de repérer  « les impacts potentiels de l’IA eu égard aux objets usuels de la législation et de la réglementation professionnelles. »

Pour lire l’article au complet, c’est par ici!