Séminaire H-POD : Le recours aux sciences comportementales pour atteindre des résultats de santé

L’équipe du Hub santé – politique, organisations et droit (H-POD) vous convie à participer au séminaire de M. Hugo Harper sur l’approche des sciences comportementales en gouvernance et politiques de la santé.

Le séminaire aura lieu le 6 novembre 2018 de 13h30 à 17h30 (pause café incluse). Il se tiendra au salon François-Chevrette

Hugo Harper est conseiller principal au sein de l’organisation britannique Behavioural Insights Team et se spécialise en politiques de la santé. Il a travaillé auprès du ministère de la Santé et de la Santé publique du Royaume-Uni ainsi qu’en Australie et à Singapour afin de développer l’approche béhavioriste dans le domaine des politiques publiques. Hugo possède un MSc, avec distinction, en sciences comportementales et économiques de l’Université de Warwick ainsi qu’un BA en psychologie et physiologie de l’Université d’Oxford.

Le séminaire comprend deux présentations, lesquelles se dérouleront en anglais :

13 h 30
Les sciences comportementales et les politiques publiques (« Behavioural science and public policy »)

L’intérêt et l’utilisation de la science comportementale pour améliorer la gouvernance et les politiques publiques ont considérablement augmenté depuis 2010. Aujourd’hui, 212 institutions dans le monde utilisent l’approche unique développée par une équipe au Royaume-Uni afin d’améliorer les résultats pour les citoyens. Hugo Harper, de l’équipe britannique Behavioral Insights Team (souvent appelée l’unité Nudge), expliquera l’origine, les avantages et les enjeux d’une approche comportementale. Il présentera entre autres des études de cas qui mettent en évidence les aspects importants des moteurs du comportement humain ainsi que les limites de cette approche. Il discutera également de la complémentarité entre «expérimentation et évaluation» pour identifier ce qui fonctionne sur le terrain

15 h 45
Intégrer des perspectives béhavioristes aux politiques de la santé (« Applying Behavioural Insights to Health Policy »)

Bon nombre des problèmes de santé rencontrés dans le monde occidental sont intrinsèquement liés au comportement des individus: la quantité de nourriture consommée et d’exercice effectué, l’adhérence aux traitements, etc. Ces problèmes sont comportementaux et influencés par le contexte dans lequel ils s’inscrivent  Partant, la discipline de la science comportementale est de plus en plus utilisée pour contribuer à la création de nouvelles initiatives afin d’améliorer les politiques de santé et faciliter la prévention. Cette session couvrira un éventail d’exemples de projets réalisés dans le monde qui permettent d’identifier comment la connaissance du comportement peut être utilisée pour améliorer les résultats de santé. Les exemples afférents au comportement du public et du clinicien présenteront, d’une part, des modifications mineures à la formulation des communications entres les acteurs du système de santé et, d’autre part, des modifications substantielles aux politiques publiques nationales.
L’entrée est gratuite. Prière de vous inscrire via le lien suivant.

Ce contenu a été mis à jour le 14 octobre 2018 à 11 h 20 min.

Commentaires

Laisser un commentaire